C’était un jour comme les autres, rien ne laissait alors présager ce qui allait se passer. Vous vous ébattiez mollement derrière votre écran, quand sournoise, une notification est apparu sur votre écran.

Vous étiez tagguée sur des photos Facebook. Très vite, vous avez foncé sur les impudentes pour voir ce qu’il fallait supprimer, et soudain, sous le choc, vous vous êtes exclamée :

« Mais c’est qui ce panda sur les photos ?! »

Toute ressemblance avec une situation déjà vécue étant presque pas fortuite, aujourd’hui, nous allons parler de cernes. Car s’il y a bien quelque chose qui n’exprime rien d’autre que de la fatigue accumulée et empoisonne le regard aussi sûrement que l’on collectionne le sommeil en retard, ce sont elles, les cernes.

L’auteure de ces lignes dispose pour sa part de jolis cernes marrons, qui lui donne le doux air d’un panda roux. Elle a donc écumé les forums, le web, et tout ce qu’elle pouvait trouver en sources sur le sujet, pour vous faire un petit récapitulatif du soin des cernes.

L’hygiène de vie

Bêtement, les cernes sont avant tout des marques de fatigue, donc il faut veiller un tant soit peu à faire attention. Je sais, c’est sale. Je ne vais pas vous dire ici de nous nourrir de légumes verts et faire des cures détox, non.

Je vais juste vous dire de vous ménager un peu : après une nuit blanche (merci bébé), on essaie tant qu’il est possible de pas remettre ça le lendemain, et de se coucher tôt. On profite des jours fériés pour faire la sieste. On essaie de préserver un peu son sommeil. Ayons dans l’idée que se coucher tard, bosser beaucoup, être très occupée ça peut être bien, mais avoir les ressources nécessaires pour le faire c’est encore mieux.

[C’était un message de la confédération des marmottes associées]

On n’oublie pas non plus de se nettoyer le visage le soir,  même si on ne se maquille pas, la peau est couverte de toutes les saloperies qu’elle a rencontrées dans la journée. Bon bien sûr, si vous habitez en rase campagne, la pollution sur la peau des citadins ne vous concerne que peu, et vous êtes aussi fraîches qu’Heidi.

L’hydratation

Le contour de vos yeux est une zone très fragile : la peau y est plus fine qu’ailleurs, et subit  donc bien plus que le reste de votre visage les vilenies de la vie.

Sans parler de se tartiner dès 25 ans d’anti-rides aux noms de molécules très compliquées, il faut penser à hydrater cette zone. Un contour des yeux hydraté c’est aussi un contour des yeux mieux protégé.

 

Les soins

On trouve un peu partout des soins très chers, lissants, pour les poches, contre les cernes, décongestionnant, miraculeux, et j’en passe. Sur ce coup, n’étant pas très sûre de l’efficacité des produits proposés, je préfère vous conseiller les remèdes pas chers et plutôt naturels.

  • La technique des sachets de thé : à poser en soin sur les cernes, après un passage au frigo. Cela implique de consciencieusement garder ses sachets de thé au frigo, ce qui n’est pas non plus le truc le plus pratique de la terre.
  • Le froid : il a pour effet de décongestionner vos yeux pour un effet « frais ». Evitez le glaçon à même la peau – rappelons que le froid brûle – préférez les compresses fraîches.
  • L’eau de bleuet (mon préféré) . Elle a pour vertu d’apaiser les yeux fatigués ou irrités. A appliquer en compresses sur les cernes après le démaquillage, bon par contre, ça pue, vraiment alors à éviter si vous êtes vraiment sensible aux odeurs. L’avantage c’est que cela coûte 3-4 euros le flacon de 200 ML et qu’il dure longtemps.

Et si vraiment cela ne marche pas, si ces efforts sont vains ou irréalistes, consolons- nous : c’est très MIGNON un panda !

A bientôt

Lily

Vous aimerez aussi ...